Mots-clefs

, , , , ,

Ce soir, Elonele regarde la voûte céleste. Il voudrait pouvoir compter les milliards d’étoiles et songe à la paracha de la semaine qu’il vient de parcourir une première fois. Cela lui offre l’image d’un nouvel Haiddish.

Poursuivant sa route vers le Yiddishland, Elonele a trouvé le gîte chez un sage passionné d’astronomie. Il l’a écouté des heures, avant de s’enfoncer dans le ventre de la nuit. Elonele s’est ensuite offert une ultime promenade en solitaire pour contempler le ciel saupoudré d’étoiles, comme il aimerait le faire avec ses Haiddish (qu’il inventa ici) tout au long de son chemin vers le Yiddishland. Voilà qui lui offre un peu d’inspiration pour l’un de ses nouveaux haïkus à l’esprit yiddish :

Avec Avram, compter les étoiles
Et sur le reflet brillant d’une alliance
Voir la peau coupée de l’homme devenu Abraham
Luire comme l’étoile de la vie

—————————–

Third Haiddish (Haiku in a Yiddish way)

Counting the stars with Avram
and, on the brilliant reflection of the alliance,
see the cut skin of the man who became Abraham
shining like the star of life

Publicités